\ Accueil \ Thèmes \ Air intérieur

La qualité de l'air intérieur

Nous passons plus de 80% de notre temps dans des espaces clos : habitat, bureau, transports… Or la qualité de l’air intérieur est conditionnée par de nombreux paramètres :

  • Les paramètres chimiques : tabac, COV (composé organique volatile), monoxyde de carbone… Ces paramètres peuvent être naturellement présents dans l’air ou liés à des produits toxiques.
  • Les paramètres biologiques : acariens, moisissures (via humidité)…
  • Les paramètres physiques : champs électromagnétiques, radon…

L’enjeu de la qualité de l’air intérieur suppose :
- de connaitre les différents types de polluants : comment les niveaux de risque sont-ils évalués ? sont-ils surveillés ? quels sont les risques sur la santé ?
- d’identifier la source de ces polluants pour pouvoir déterminer des leviers d’action.

Les polluants chimiques

Si les polluants biologiques sont relativement bien connus du grand public (acariens, moisissures due à l’humidité), les polluants chimiques sont méconnus tant sur leur origine que sur leurs effets.
Les polluants de l’air intérieur sont très nombreux mais ont des niveaux de risque pour la santé qui sont variables. Ainsi, les polluants chimiques sont analysés et classés par niveau de risque : 15 substances sont jugées hautement prioritaires et 44 très prioritaires.

Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) évalue et classe également les agents en groupe plus ou moins cancérogène pour l’homme (du groupe 1, cancérogène pour l’homme au groupe 4, probablement pas cancérogène pour l’homme).
Voir la classification des agents par le CIRC.

Zoom sur les COV
Les composés organiques volatils (ou COV) regroupent plusieurs milliers de substances qui peuvent être d'origine biogénique (origine naturelle) ou anthropogénique (origine humaine). Ils se trouvent à l’état de gaz ou s’évapore facilement et sont toujours composés de l'élément carbone et d'autres éléments tels que l'hydrogène, les halogènes, l'oxygène, le soufre…
Les COV bien connus sont le benzène, l’acétone, le perchloroéthylène, le butane, le propane..
Les COV entrent dans la composition des carburants et sont émis lors de la combustion de combustibles (notamment dans les gaz d'échappement). Ils sont présents également dans de nombreux produits courants: cosmétiques, peintures, colles, détachants, solvants... Les effets de COV sont très variables selon la nature du polluant : ils peuvent causer une simple gêne olfactive, provoquer des irritations ou présenter un caractère cancérogène certain.

Pour informer le grand public, une nouvelle étiquette sur les produits de bricolage est entrée en vigueur. Elle indique le niveau d'émission de COV en attribuant une note de A+ à C.


La surveillance des polluants

Pour la surveillance de ces substances, des valeurs guide de qualité de l’air ( VGAI) ont été définies par l’Etat français ou à défaut par l’OMS. La fixation de ces valeurs émane de recherches qui concluent qu’en dessous d’un certain seuil aucun effet sur la santé n’est attendu.
Ces valeurs guides ont permis d’établir des valeurs réglementaires qui impliquent une surveillance et des travaux en cas de dépassement de ces seuils. Ces valeurs réglementaires concernent : le radon (dans certains lieux ouverts au public), le monoxyde de carbone (dans les bâtiments équipés d’une chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW) et l’amiante (dans les bâtiments construits avant 1997). Il existe par ailleurs des valeurs limites d’exposition professionnelle.
Voir les Valeurs guides de qualité d’air intérieur de l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail)

Avec le Grenelle de l’environnement, des nouvelles substances sont soumises à surveillance et un plan d’action est mis en place pour les établissements recevant du public entre 2015 et 2023. Trois substances seront surveillées :

  • le CO2, qui permet d’estimer le niveau de confinement d’une pièce c’est-à-dire le niveau de renouvellement de l’air ;
  • le formaldéhyde qui un polluant très répandu utilisé dans de nombreux matériaux synthétiques et reconnu comme cancérogène par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer). Il est souvent associé à la famille des COV
  • le benzène qui est un polluant très toxique utilisé pour le carburant, les produits de bricolage et reconnu comme cancérogène également. Le benzène fait partie de la famille des COV.

Les sources et les effets sur la santé des polluants

  • Concernant les polluants biologiques tels que les acariens et les moisissures, leur origine est due à la poussière, aux animaux domestiques et à l’humidité. Ils provoquent essentiellement des troubles respiratoires.
  • Concernant les polluants chimiques , les sources sont très nombreuses : produits courants de bricolage (peinture, revêtement de sol, cosmétiques…), carburants, effluents automobiles, appareils de chauffage… Leurs effets sur la santé sont très variables allant d’une simple gêne à des risques cancérogènes.

Voir les sources de pollution et les effets sur la santé de L’observatoire de la qualité de l’air intérieur

  • Concernant les polluants physiques, le radon, gaz naturellement émis par le sol dans certaines zones, est cancérogène. Les ondes électromagnétiques font l’objet d’une rubrique dédiée sur le site. Consultez-là pour en savoir plus.

Des ressources pour aller plus loin

- Le site de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur détaille les sources de pollution et leurs effets sur la santé.

- La brochure de l'ADEME « Un air sain chez soi ».

- Les infos Fiches- santé de Bruxelles Environnement : Conseils pour la qualité de l’air .

- Pour les professionnels de la petite enfance, l’association WECF a développé un site ressource « Nesting » qui donne des informations et des conseils sur tout ce qui concerne l’environnement du bébé : peinture de la chambre, mobilier, vêtements, produits de toilette…

- L'utilisation de produits nettoyants naturels permet d'agir sur la qualité de l'air intérieur. Consulter Remue-ménage. L’entretien au naturel : sain, facile et pas cher !
 

Pôle éducation santé environnement Auvergne-Rhône-Alpes - Haut de page - IREPS / GRAINE - Contact